L'artiste hollandaise Michelle Van Boden est à pied d'œuvre

A proximité de l'œuvre d'Estuaire située devant la Petite Amazonie se construit une petite histoire toute aussi étonnante. L'artiste hollandaise Michelle Van Boden en est à l'origine.

A proximité de l'œuvre d'Estuaire se construit une petite histoire toute aussi étonnante. L'artiste hollandaise Michelle Van Boden en est à l'origine. Dans le cadre de son projet d'étude, elle invite les habitants et les visiteurs de Malakoff à construire avec elle un petit espace naturel coloré, original et unique, tout droit sorti de l'imaginaire des uns et des autres. Un concept original qui séduira les petits comme les grands !

L'œuvre étape par étape : les explications de Michelle

"Le Point Information donne pour première vision la miniature de l’œuvre Péage Sauvage. C’est tranquille, vide, un peu perdu dans l’espace. Cette image définit ce que nous ne souhaitons cependant pas voir dans notre futur."

"Ce que je voudrais apporter, ce sont des exemples d’aménagement pour faire de cet espace un lieu agréable et charmant. Au fur et à mesure, nous verrons le petit Péage Sauvage se métamorphoser en différents éléments design, comme le mobilier par exemple. Les visiteurs me verront dessiner, construire et m’amuser sur ce site."

"La plus importante activité que je souhaite entreprendre est de proposer aux habitants de me rejoindre pour réaliser cette performance. Mon but est de montrer que cet espace est agréable à vivre, que c’est un lieu privilégié pour passer de bons moments, et qu’il permet d’avoir un regard unique sur cette nature en plein cœur de Nantes."

L’artiste : Michelle Van Boven

Michelle Van BodenMichelle van Boven est née le 14 mai 1992 dans un petit village de Hollande appelé Poortugaal, près de Rotterdam. Depuis son plus jeune âge, Michelle dessine, rêve et jardine. Elle se pose mille questions, vite résolues en intégrant une école de graphisme, avec notamment des cours de design spatial (espaces urbains). Elle comprend alors que toutes ses idées pour concevoir des espaces extérieurs peuvent devenir réalité en les réalisant soi-même. C’est pour cette raison qu’elle entreprend un stage au sein du collectif Observatorium, et apprend à percevoir le monde sous un nouveau jour. Elle mène aujourd’hui son projet d’étude à Nantes : concevoir entre mars et mai 2012 un Point Information à côté de l’œuvre d'Estuaire, à proximité de la Petite Amazonie.


Afficher Evénements sur une carte plus grande